Immeuble de rapport à vendre à Grivegnée
À VENDRE Grivegnée Immeuble de rapport Immeuble composé d'un rez-de-chaussée commercial (anciennement le café "Le Péville") et d'un appa...
Prix : 250 000 €
Immeuble de rapport à vendre à Fléron
À VENDRE Fléron Immeuble de rapport Rez de chaussée commercial de +/-85m² sis en plein centre de Fléron (Bay Bonnet). Il dispose d'...
Prix : 179 000 €
Maison à vendre à Jupille
À VENDRE Jupille Maison Maison 3 façades à rénover avec emplacement de parking,remises, cour et jardin. Cette maison se...
Prix : 119 000 €

Contrôles des ascenseurs en 2017

Les ascenseurs mis en service entre le 1er janvier 1958 et le 31 mars 1984 doivent être modernisés pour le 31 décembre 2016. Vu l’âge de ces équipements, des modifications plus nombreuses et plus importantes seront sans doute nécessaires que pour ceux qui devaient être mis à niveau pour fin 2014. Il est donc grand temps pour les gestionnaires de ces ascenseurs d’entamer les travaux de modernisation car le SPF Economie a annoncé qu’il mettra en route une série de contrôles à partir de 2017.

Depuis 2015, le SPF Economie mène une campagne de contrôle afin de vérifier si les propriétaires ou les gestionnaires ont bien fait procéder aux travaux de modernisation appropriés sur leurs ascenseurs privés (le SPF Economie contrôle les ascenseurs utilisés dans le cadre privé/résidentiel alors que le SPF Emploi fait de même dans le cadre professionnel). Les ascenseurs mis en service après le 1er avril 1984 devaient être modernisés pour fin 2014.

En 2015, le SPF Economie a contrôlé 577 ascenseurs résidentiels. Un sur dix seulement était conforme au moment du premier contrôle alors que, lors du contrôle de suivi, 4 sur 10 étaient en règle (soit 218 au total). Deux ascenseurs seulement ont été mis sous scellés par le SPF Economie. Les contrôles de suivi sont toujours en cours. 

Les propriétaires ou les gestionnaires qui n’ont toujours pas entamé les travaux de modernisation nécessaires au moment du contrôle de suivi s’exposent, en cas de risques graves constatés, à des amendes pouvant s’élever à 15.000 euros ou plus ou bien à un procès-verbal de contravention qui sera transmis à la justice.
L’année dernière, le SPF Emploi a, de son côté, contrôlé 703 ascenseurs utilisés dans le milieu professionnel. 137 étaient conformes lors du premier contrôle.
La raison principale de ce faible taux de mise à niveau, 42%, est que les gestionnaires ont attendu trop longtemps pour entamer ces modernisations. Il s’ensuit que les carnets de commandes des sociétés capables d’entreprendre cette modernisation sont maintenant surchargés. 

Il ne faut donc pas tarder pour cette deuxième vague qui concerne les ascenseurs mis en service entre 1958 et 1984 !

 


Imprimer Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom :   Email :
 
 
 
 
 
 

0 commentaire(s)



Aucun commentaire pour cette news !

Ajouter un commentaire